Photos

Photographer's Note

Un saut dans l'espace-temps de qq mois en arrière nous ramène à Locronan en juillet dernier. Même si ce superbe village n'est qu'à quelques kilomètres de notre maison bretonne je n'y avait plus mis les pieds depuis des années. Cet photo est un petit exploit: arriver à ne pas avoir un seul touriste dans le champ l'été n'est pas une mince affaire!

Voilà ce que l'on trouve sur Wikipedia à) propos de Locronan:

Locronan est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, France. Son nom en breton est Lokorn.

Locronan est aujourd'hui gratifiée du label des plus beaux villages de France, décerné par une association indépendante visant à promouvoir les atouts touristiques de petites communes françaises riches d'un patrimoine de qualité.

Son nom signifie l'« ermitage de saint Ronan ». Les archives anciennes appellent parfois Locronan, Saint-René-du-Bois.

Histoire:

Locronan est un petit bourg bâti au pied d’une montagne et élévé au rang de ville en 1505 par Anne de Bretagne venue en pèlerinage.

Dès le XVe siècle, le chanvre fleurit à peu près partout dans la région de Locronan. De cette production naît aussitôt une industrie qui va faire prospérer la petite cité. La renommée des toiles issues de la manufacture de Locronan va vite traverser les frontières et même les océans.

C’est à cette époque de prospérité trouvée que remontent l’église Saint-Ronan ainsi que la petite chapelle du Penity attenante à celle-ci et abritant le gisant du saint (respectivement des XVe et XVIe siècles).

La place située devant elles, bordée de belles maisons renaissantes en granite et dotée en son centre d’un puits, prend toute sa dimension le deuxième dimanche de juillet annuellement lors des Troménies mais encore plus toutes les six années lors de la grande Troménie (la dernière a eu lieu en 2007).

Bien que le rituel contemporain de la troménie soit éminemment catholique, son circuit aurait des racines celtiques, si l'on suit l'hypothèse du chercheur Donatien Laurent ; d’ailleurs la forêt de Nevet conserve la trace toponymique d'un nemeton, espace sacré dans lequel les druides officiaient.

La tradition hagiographique du haut Moyen Âge nous apprend que la région a été christianisée au Ve siècle par saint Ronan, ermite irlandais. La tradition orale contemporaine veut que saint Ronan parcourait chaque jour en pénitence le circuit de la petite troménie, et chaque dimanche celui de la grande. La ville de Locronan conserve à jamais la trace de son passage puisque nous la nommons désormais Locronan, le locus (l'espace) de Ronan.

Des celtisants ont associé la procession estivale de la grande troménie à sa consœur irlandaise du Croagh Patrick, qui se déroule chaque premier août, c'est-à-dire à la fête celtique de Lugnasad ; saint Ronan pourrait être un avatar du dieu Lug.

Événements:

Locronan est célèbre pour sa Grande Troménie, une procession se déroulant autour des limites d'un ancien espace sacral tous les six ans. Entre deux Grandes Troménies se déroule annuellement la Petite Troménie, le 2e dimanche de juillet.

Cinéma:

La ville a servi de décors pour plusieurs films :

Chouans de Philippe de Broca ;
Tess de Roman Polanski ;
Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet ;
Pêcheurs d'Islande.


PP: légère accentuation, niveaux et ajout du cadre.

Voici un lien vers la localisation exacte de l'endroit où a été prise cette photo: cliquez ici.

--------------------------
Modèle: Canon EOS 350D DIGITAL
Exposure Time: 1/200
F-Stop: f/9.0
ISO: 100
Focale: 18 mm
Date de prise de vue: 10 juillet 2007 à 14h09

besnard, Muse, maltese, Docarmo, Pascale, papagolf21, gildasjan, JCG trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 4666
Points: 71
Discussions
Additional Photos by Loic Douillet (Loic_bzh) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 915 W: 89 N: 1515] (7646)
View More Pictures
explore TREKEARTH