Photos

Photographer's Note

Cet ancien moulin joliment restaurée se reflète dans le Sor qui traverse la commune de Soual dans le Tarn...

D'après Wikipédia:

"Le Sor est une rivière du sud de la France qui coule dans les départements du Tarn et de la Haute-Garonne. C'est un affluent de l'Agout en rive gauche, donc un sous-affluent de la Garonne par l'Agout puis par le Tarn.

Affluent de l'Agout, le Sor a sa confluence en amont du pont de Vielmur-sur-Agout dans le département du Tarn. Le Sor est un cours d'eau d'une longueur totale de 60,8 km de longueur1 ; il draine un bassin versant d'une superficie de l'ordre de 380 km2. Il prend sa source sur la commune d'Arfons près du hameau des Escudiès, à 750 m d'altitude, dans la Montagne Noire. En aval d'Arfons, le Sor reçoit les eaux du ruisseau d'Aiguebelle et son lit atteint 5 mètres de large. Quelques sources gonflent son débit, puis il atteint le lac des Cammazes où se déversent les ruisseaux du Sénadou et de la Saurette. À la sortie du barrage des Cammazes, le Sor entame sa descente vers la plaine avec une dénivellation de plus de 300 m franchie en quelques kilomètres. Son cours entaille profondément le massif de la Montagne Noire et les cascades se succèdent, comme la cascade de Malamort, au-dessus de Durfort. Puis le Sor rejoint la plaine (où une partie de ses eaux sont déviées vers le canal du Midi via la rigole de la Plaine), son cours devient régulier et il reçoit de nombreux affluents qui dévalent les pentes du versant nord de la Montagne Noire. En particulier, d'amont vers l'aval, le Laudot, les Avaris, le Melzic, le Taurou, le Sant et le Bernazobre, ces deux derniers étant les plus puissants. Le Sor reçoit la majorité de ses affluents en plaine. Or, en été, l'irrigation utilise ces cours d'eau parfois jusqu'à l'assèchement. Le débit d'étiage mesuré à Cambounet-sur-Sor est donc largement sous-évalué, et l'on fait en sorte qu'il ne passe pas en dessous de 100 litres par seconde. Enfin, le Sor et le Sant sont utilisés pour produire de l'eau potable. Le débit du Sor se retrouve ainsi amputé d'environ 1 400 litres d'eau par seconde (partiellement compensé par une déviation des eaux de la rigole de la Montagne Noire). Le Sor reste donc une rivière relativement abondante, dont le barrage des Cammazes a permis de réguler les crues autrefois fréquentes, mais qui présente un débit largement restreint par l'agriculture..."

besnard trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 2671
Points: 62
Discussions
Additional Photos by Magaly PAGANO (Giustiniani) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 202 W: 9 N: 434] (3650)
View More Pictures
explore TREKEARTH