Photos

Photographer's Note

Un petit rappel historique pour expliquer la présence des Grecs en Corse.
En 1675, les habitants de Vitylo, bourgade du Péloponnèse ou Morée (Grèce), forcés de s'expatrier pour échapper au joug turc, demandèrent un asile à la république génoise, maîtresse alors du littoral de la Corse. C'est le territoire de Paomis, à l'ouest de l'île et à 5 ou 6 kilomètres de la mer, qui leur fut dévolu. Au mois d'avril 1676, les Grecs, ayant à leur tête la noble famille des Stéphanopouli de Comnène et leur évêque Mgr. Parthénion, débarquèrent au port "des Moines" au nombre d'environ huit cents personnes.
Bientôt les maisons s'élevèrent et les champs se couvrirent de cultures; en peu d'années, leur village devint l'un des plus beaux et des plus prospère. Malheureusement, en 1731, les paysans voisins, surtout ceux du Niolo, de Renno, de Vico, jalousant cette prospérité de la jeune colonie, après de multiples vexations, lui livrèrent un assaut général détruisant Paomia, et elle dut se réfugier à Ajaccio.
Là, l'autorité religieuse lui abandonna, pour la célébration des offices, la chapelle dite della Madonna del Carmine, appelée maintenant "Chapelle des Grecs", sur la route des Iles Sanguinaires.
Une centaine de famille y vécurent plus de quarante ans.
Protégée par les Génois, puis par les Français, la pacifique petite colonie s'installa à Cargèse en 1774.

Propriété de la commune, la Chapelle des Grecs est un édifice protégé depuis le 09-03-1927.
Elle mérite visiblement une restauration urgente.

En WS la chapelle présentée sous un autre angle.

jp80, papagolf21 trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 3399
Points: 24
Discussions
Additional Photos by Pierre BONA (chinchini) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 1944 W: 407 N: 8017] (31529)
View More Pictures
explore TREKEARTH