Photos

Photographer's Note

l'Etang asséché de Marseillette.

Au cœur du Minervois, entre Marseillette et Puichéric, le Canal du Midi est bordé au nord par l’étang asséché de Marseillette.

La mer recouvrait ces terres à l’ère tertiaire ; une fois retirée, elle a laissé ça et là quelques étangs. Celui de Marseillette était si important (2000 hectares) qu’il existerait encore aujourd’hui sans l’intervention de l’homme.
Mais dès le XVIe siècle il a été envisagé de l’assécher afin de régler le problème des moustiques et des maladies afférentes (choléra, paludisme, fièvres).
Des projets furent lancés sous Henri IV puis Louis XIII mais l’ampleur de la tâche parut alors insurmontable.
En 1808, une riche Irlandaise, Mme. Lawless parvient à financer l’assèchement complet de l’étang et investit dans la culture des céréales et des légumes sur les terres dégagées.
Mais en 1851 il faut noyer les terres en amenant l’eau douce de l’Aude par un tunnel-canal car le sel recouvert brûlait les céréales.

Ainsi, depuis le XIXe siècle, en lieu et place de l’étang trouve-t-on des champs parcourus par tout un réseau de canaux d’irrigation.
La culture principale y était le riz. Celui-ci, après avoir été délaissé revient ces dernières années. Mais désormais on trouve essentiellement des pommiers et des vignes.

Ces travaux pharaoniques ont modelé un paysage particulier : une vaste plaine quadrillée par canaux, rigoles et routes étroites bordées de roseaux et d’arbres.
Comme pour ces vignes, les cultures sont régulièrement submergées. Par ailleurs les agriculteurs s’engagent dans le sens d’une agriculture raisonnée, utilisant peu d’engrais et privilégiant la vente directe plutôt que la grande distribution.

DINOZOR, gildasjan, pabau trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 1888
Points: 8
Discussions
  • None
Additional Photos by Yannis Bautrait (yaya13baut) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 537 W: 0 N: 546] (3344)
View More Pictures
explore TREKEARTH