Photos

Photographer's Note

"Le Tango ne peut pas être écrit sans les trottoirs et les couchés de soleil de Buenos Aires. -Jorge Luis Borges

Le Tango est une musique qui m?obsède depuis l?enfance. Elle m?a toujours attirée bien que je ne m?aperçu de cette attirance bien plus tard. Encore gamin, je ne voulais pas admettre que j?appréciais cette musique ringarde, pourtant les reprises en Français de certains standards argentins, que j'écoutais à la radio, me faisaient vibrer. Et puis un jour j?ai découvert Astor Piazzola et son "nouveau Tango" (Balada par un loco, Adios Nonino, Libertango?). Sa musique avant-gardiste m?a fait comprendre que le Tango n?était pas qu?une musique sur laquelle les vieux dansaient le samedi dans des bals musette le 14 juillet ou dans les thés dansant de Bastille ou Montmartre. Elle fut pour moi le point départ de mon exploration du Tango et de la découverte de nombreux grands artistes argentins.

Alors que je me promenais dans le Microcentro de Buenos Aires sur Avenida Florida, je suis tombé sur ce groupe de danseurs de Tango comme il en existe quasiment dans tous les endroits touristiques de la ville. Mais ceux là, en plus d?être d?excellent danseurs, ne se contentaient pas seulement de danser, ils racontaient l?histoire du Tango entre deux danses. Même si ma compréhension de l?Espagnol est plus que succincte, je pris un très grand plaisir a les voir danser et raconter leurs histoires.

L?origine du Tango :
Personne ne connaît l?origine du Tango. Certains lui attribut des racines africaines, le fait est que ce style de danse est exclusivement "Porteño", de Buenos Aires. Certains écrivains pensent que le Tango est un mélange de différent style de musique ; Il a la chorégraphie d?une Milonga, le rythme d?un Candombe, une ligne mélodique sentimental et la force émotionnelle d?une Habanera cubaine.

Au 19ème siècle, Il y avait peu de distraction à Buenos Aires, les habitants des quartiers populaires passaient leurs temps libres aux cirques ou dans des lieux de rencontres tel que les cafés où ils pouvaient écouter de la musique jouée par des groupes de musiciens qui ne connaissaient même pas le solfège.

Il est dit que le Tango apparu aux alentours de 1880. Dans cette même période, les bordels fleurissaient dans toute la ville. La plupart des femmes qui y travaillaient étaient des immigrantes européennes ; Espagnoles, Françaises, Italiennes, Allemandes, Polonaises? Les clients de ces bordels étaient eux aussi des immigrants qui avaient laissé leurs femmes et familles au pays et qui tentaient de retrouver dans ces lieux un peu de réconfort.

La concurrence était rude, les bordels ont engagé des musiciens afin de divertir la clientèle. Les gens ont commencé à danser sur la musique. Ces performances ont finalement eu du succès et devinrent de plus en plus fréquent. Cela est supposé être l?origine du Tango.
Il est considéré que le premier compositeur de Tango était un homme appelé Juan Pérez qui a écrit une chanson dont le titre est "Dame la lata" (Donne moi la gammelle) aux alentours de 1880. Toutefois, il est possible que certains Tangos, tel que "Andáte a la Recoleta" (Aller a la Recoleta) ou "El Tero", soient plus vieux.

Le Tango est ensuite sortit des bordels pour être dansé dans les académies de danses de Buenos Aires mais uniquement par les hommes. Avec le temps, le Tango a continué de se répandre dans les rues de Buenos Aires et fini par s?établir dans de grands cafés tel que le "Tarana café", "Hansen café", "El Kiokisto", "La Glorieta" et "El Velódromo".
Bientôt les femmes rejoignirent les hommes dans la danse, ajoutant un peu de vie au Tango.

Nobody trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 76263
Points: 64
Discussions
Additional Photos by Romain Donadio (green) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 235 W: 222 N: 121] (1014)
View More Pictures
explore TREKEARTH