Photos

Photographer's Note

Dans la division administrative de Medzilaborce au nord-est de la Slovaquie limitrophe à la POLOGNE, il y a un tout petit village nommé Krásny Brod à moins de 40 km au nord de Humenné où je séjourne.

Ce village a un passé riche en histoire religieuse puisque déjà, au IXe siècle, un monastère avait été fondé par les apôtres Cyril et Méthode. C'est en 861 que l'empereur byzantin Michel III, envoya ces 2 missionnaires pour évangéliser les pays slaves.

Dominant la route, une vieille ruine interpelle le passant. Lorsqu'on s'en approche, on peut lire sur un panneau d'information (écritures en Russe, Anglais et Slovaque) l'histoire retracée du Monastère basilien* de Krasznobród (Krásny Brod) encore appelé Monastère basilien de la Descente de l'Esprit saint.

En voici une (ma) traduction du texte en anglais ;o)

"Ô pèlerins aimés, arrêtez-vous et reposez-vous sur cet endroit saint. Méditez un moment !
Il était une fois, sur cet endroit même, nos ancêtres Ruthéniens offraient des sacrifices humains et animaux à la déesse païenne Kupala-Slava. Selon des documents historiques en notre possession, ces rituels du culte païen étaient déjà pratiqués au Ve siècle de notre ère. C'est ici au IXe siècle, que les apôtres pour les Slaves, les moines Basilian St Cyril et Méthode, ont fondé un monastère. Leurs moines ont prié pour que cette nation ruthénienne convertisse leurs faux dieux païens en vrai dieu, un dans la Très-sainte Trinité. Le seigneur Dieu a entendu leurs ardentes prières renforcées par le jeûne. En effet cet endroit est pénétré depuis des siècles par les longues prières des moines. C'est comme si leur prière coule hors de cette terre et élève l'esprit de celui qui met un pied ici. Ne le sentez-vous pas ?
En 1603 un noble protestant ordonna que ce monastère soit brûlé. Quelques temps plus tard, d'une façon miraculeuse, ce même noble, après revirement commanda la reconstruction du monastère. Au début du siècle de XVIIIe, le monastère fut détruit une deuxième fois pendant la guerre de Rakoczy. Il fut de nouveau rebâti. Cependant en 1915, pendant la première guerre mondiale, il a été détruit une troisième fois. Jusqu'ici il a été impossible de reconstruire ce monastère. Ce n'est qu'en 1998 que les moines Basiliens ont commencé la construction d'un nouveau monastère (le nouveau bâtiment se situe derrière les ruines) qui a été fini en 2001. Ainsi avec l'aide de Dieu et des bienfaiteurs généreux, ce monastère a ressuscité une troisième fois.
Maintenant vous vous trouvez sur son sol. Le monastère a été entouré par un grand mur qui a seulement une entrée. Avant vous vous teniez devant les ruines de l'église consacrée à la descente du Saint-Esprit. Sur votre droite vous voyez la chapelle consacrée à la protection de la Très-sainte-Mère de Dieu. Vers la gauche, passé les ruines de l'église, est situé le puits où au XIVe siècle un miracle a eu lieu. Un homme aveugle a prié pour le retour de sa vue par l'intervention de la Très-sainte-Mère de Dieu et ensuite, après s'être lavé les yeux avec de l'eau du puits, a recouvré sa vue."


*religieux du plus ancien des ordres religieux, qui a tiré son nom de saint Basile de Césarée

En Workshop, une vue plus classique du site.

Nolme, Muse, mvdisco trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 2549
Points: 16
Discussions
Additional Photos by Pierre BONA (chinchini) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 1944 W: 407 N: 8017] (31529)
View More Pictures
explore TREKEARTH