Photos

Photographer's Note

La Chapelle de Notre dame de Santa Cruz,

Un peu d'histoire :
Lors de la terrible épidémie de choléra dans les anneés 1847, suite à une sécheresse dramatique de plusieurs mois, condamnant les populations d'Oran à des conditions de survie précaires , privation d'eau , de nourriture... ravageant la ville depuis des semaines et emportant la région avec une cruauté sans pareil, Monseigneur l'Evêque d'Oran pris l'initiative de mener en procession la statue de la Vierge suivie par toute la ville juqu'au sommet de la colline d'Oran , nommée Mont de Murdjajdo.

Toute la foule implorait la Sainte Vierge pour la voir ramener la pluie par sa bonté . Suite à cette procession , la pluie se mit à tomber à nouveau et le choléra quitta la ville d'Oran ainsi que la région. En hommage à ces miracles, une chapelle fut construite sur la colline au pied du fort de Santa Cruz..

La colline est appelée communément Santa Cruz , à cause du fort du même nom, bâti par les Espagnols au 15 è siècle pour protéger la ville. Cette chapelle accueillit la Statue de la procession bénéfique , en son sommet. Malheureusement, frappée par la foudre à plusieurs reprises, il fallut abriter la vraie statue ouvragée en bois à l'intérieur et faire installer une copie à l'extérieur. Les vues d'Oran sont souvent présentées sous la protection de Notre Dame de Santa Cruz , patronne de la ville. Chaque année à l'Ascension , les Oranais et leurs voisins ( 10 000 personnes) partaient escalader ces sentiers pour Le pélérinage , certains faisaient le voeu de grimper les sentiers rocailleux sur les genoux et le faisaient en implorant une grâce surtout pendant les guerres. Familles rassemblées par cette marche, enfants emplis de joie, rires, patés de frita, et messe solennelle au sommet constituaient les images les plus colorées et heureuses de l'Année religieuse. L'allégresse de cette journée toujours mémorable trouve un écho formidablement immédiat dans les récits de ses acteurs ! La Statue de Notre Dame de Santa Cruz a été rapatriée avec grand soin à Nîmes où une véritable chapelle fût installée dans une grotte. C'est désormais un lieu de pélérinage qui revêt également une mission de rassemblement fraternel. A noter les plaques nombreuses dédiées à la Sainte Vierge d'Oran pour la remercier de ses miracles, et scellées sur les parois de cette grotte, saisissant le passant.

Catherine (texte recueilli sur le site http://piedsnoirs.org)

Vincelavisse trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 7813
Points: 12
Discussions
  • None
Additional Photos by Malek RESSAM (vitaminedz) (215)
View More Pictures
explore TREKEARTH