Photos

Photographer's Note

La pointe René-Lévesque éloigne le fleuve St-Laurent de l’entrée amont du canal de Lachine. Transformée en musée plein air, elle abrite près de 50 œuvres créées au cours des cinquante dernières années. Cette pièce, partie d’un plus grand ensemble nommé Site/Interlude, a été créée en 1994 par l’artiste irlandais David Moore.

Tiré du site web du musée:
"Cinq gigantesques jambes s’alignent sur la rive, tournant les talons au fleuve et marquant chacune un moment d’arrêt. Piliers ou bornes, leur structure particulière laisse voir entre les tiges d'acier, les pierres qui s’y entassent et leur confèrent leur densité. Site/interlude est une réflexion sur le temps et sur le cheminement. Une sculpture qui associe le trajet du promeneur découvrant un à un les éléments de l’œuvre et le passage des eaux du fleuve. Au cours de ses voyages en Grèce, l'artiste remarquait que dans plusieurs sites archéologiques, les jambes et les pieds sont souvent les seuls vestiges qui restent des statues anciennes. Les membres inférieurs supportent chez l'humain tout le poids du corps et ce sont les pieds qui constituent pour l'homme, le point de contact avec les énergies terrestres."

"L’ensemble de l’œuvre ne peut être appréhendé autrement que par un parcours allant de l’une à l’autre de ces parties. La répartition des cinq composantes sur le site et le vaste espace qui les sépare, oblige le spectateur à s’inscrire lui-même dans une déambulation d’une durée relative. La répétition de la forme est à l'image de la succession des pas que nécessitent cette avancée. La jambe fait figure de balise le long d’un sentier qui devient ainsi une métaphore de la ligne du temps."

Troisième d'une série. Rotation et cadrage.

Nobody trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 1933
Points: 2
Discussions
  • None
Additional Photos by Jerome Croteau (Kroto) Silver Workshop Editor/Silver Note Writer [C: 4 W: 14 N: 17] (48)
View More Pictures
explore TREKEARTH