Photos

Photographer's Note

Grande-Grave, un village de pêcheurs à flanc de coteau

Les pêcheurs indépendants jouissent d’un statut économique puisqu’ils ont leur barge et leur grave. Ils travaillent avec leur noyau familial et ils sont maîtres de leur production qu’ils écoulent au prix du marché à qui bon leur semble. Leur lopin de terre est sur le bord de la baie et ils possèdent un lot de grève qui leur donne directement accès à la mer. Les installations de Xavier Blanchette à Grande-Grave, aujourd’hui dans le parc Forillon, sont typiques d’une telle propriété.

À la fin du XIX e siècle et au début du XX e, de mai à octobre, Grande-Grave * bourdonnait d'une activité intense. Sous le contrôle omniprésent de deux puissantes compagnies de pêche, des centaines de familles établies le long de la côte et des travailleurs saisonniers s'affairaient à capturer la morue et à la transformer en produit salé-séché, la fameuse « Gaspé Cure » massivement exportée en Italie, en Espagne et aux Antilles.

Maison de Félix BLANCHETTE, un paysan pêcheur

* grave: plage de galets où l'on faisait sécher la morue.

Nobody trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 1619
Points: 6
Discussions
  • None
Additional Photos by jean michiels (fautaugraphe) Silver Star Critiquer/Silver Note Writer [C: 15 W: 2 N: 30] (322)
View More Pictures
explore TREKEARTH