Photos

Photographer's Note

Tandis que certains reprenaient le travail après les vacances de Noël, nous sommes partis de bon matin pour les Hauts-Plateaux, en nous disant que la vie est parfois sacrément belle... Départ prévu de Romeyer dans la vallée de Die, et montée jusqu'à la plaine de Queyrie, en passant par le pas de Chabrinel et la cabane de Pré Peyret. Mon allégresse s'estompe déjà un peu lorsque je vois que la piste qui mène au parking est rendue impraticable par la neige. Cela rajoute 200 m de dénivelée aux 800 initialement prévus... La montée s'effectue dans la douleur, sur une neige dure comme la glace, fondue et regelée, les raquettes accrochent difficilement, l'ascension dans le pas de Chabrinel se transforme en galère: on manque de glisser à chaque pas avec le risque de dévaler toute la pente jusqu'en bas. Je commence à envier ceux qui bossent... Et je me dis que j'échangerais bien mon 70-200 mm contre une paire de crampons... Le temps se couvre lorsque nous arrivons sur les Hauts Plateaux et la marche vers la Plaine de Queyrie se fait dans un froid mordant. C'est beau tout de même, mais je suis tellement crevée que j'arrive à peine à apprécier les paysages grandioses que nous traversons. Sur le chemin du retour, je mets un pied devant l'autre et je n'ai même plus le courage de râler. Lorsque nous arrivons à nouveau au pas de Chabrinel, un spectacle grandiose nous attend pourtant: sous un ciel chargé, dans une lumière irréelle, la dent de Die surplombe la vallée où des voiles de brume s'accrochent. C'est tellement beau que je trouve la force de sortir l'appareil et que j'oublie un moment la pente et la neige verglacée. Les cuisses tremblottantes et le souffle court, j'essaie de me caler et de prendre quelques clichés. Quel contraste entre la vue que j'essaie de capturer et la situation précaire dans laquelle je me trouve. J'ai remarqué que ce genre de décalage arrive souvent depuis que j'habite ici...
Mais l'heure tourne, et comme Cendrillon, j'ai jusqu'aux 4 coups de 4 heures pour retourner à mon carosse avant d'aller chercher les enfants à l'école. Retour dans le monde réel... Après quelques glissades mémorables, j'atteinds la voiture, rouge comme une betterave et les jambes en bouillie. Avec tout de même quelques jolis souvenirs... dans le boîtier!

eversmile, tapdur, alainh, CLODO trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 3358
Points: 38
Discussions
Additional Photos by sandrine booth (prises2vues) Silver Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 24 W: 3 N: 59] (540)
View More Pictures
explore TREKEARTH