Photos

Photographer's Note

Intérieur du pigeonnier du chateau d'Epoisses
Origine XVe siècle.

A l'époque féodale, il fallait être seigneur d'un fief et exploitant d'un domaine pour avoir droit de colombier.
A partir du XVIIe siècle, ce droit fut globalement dévolu à la Noblesse et au Clergé.

Le colombier ( muni d'un toit ) du chateau d'Epoisses compte environ 3000 cases. Ce qui attestait l'importance du domaine ; une case représentant un arpent.
La taille du pigeonnier était toujours fonction de celle du domaine.

Il semblerait que les édifices dotés d'un toit apparaissent au XIVe siècle, en Europe.
Au cours du XVIIe siécle, on pouvait compter 42 000 pigeonniers dans le royaume de France

A la Révolution française, la nuit du 4 août 1789 (abolition des privilèges) est la date qui marque un changement majeur par rapport aux époques antérieures, les plaintes pour dommages aux récoltes provoqués par les pigeons se répétant dans les "cahiers de doléances". Ainsi s'élargit le droit de posséder un pigeonnier - de même que celui du bétail à corne et à laine. Avec le nouveau code rural de 1791, il est autorisé de tirer le pigeon durant les périodes de moisson ; d'animal domestique "noble", il devient ainsi gibier.

DINOZOR trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 1011
Points: 2
Discussions
  • None
Additional Photos by Jean Renaud Leborgne (jrleborgne) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 155 W: 55 N: 82] (1554)
View More Pictures
explore TREKEARTH