Photos

Photographer's Note

Charmille du Haut-Marêt
Running in this green tunnel is a nice experience for those kids and a good moment for to catch an original view on this hornbeam tunnel.

The "Charmille of Haut-Marêt" or the “berceau” (cradle) as the local people call it, is the longest hornbeam walk of Belgium and maybe of Europe. With 573 meters, it has 4700 hornbeams (Carpinus betulus), including 60 to 70% more than 100 years old.
At the beginning of the XVIIe century, Simon des Marets, acquired this place and build a castle and dependences. The hornbeam walk was set up in 1885 by J R. Nys, a former industrialist become shareholder. The hornbeams were planted the same year by tree growers of La Reid. In May 1991, the hedge is acquired, as the domain of Haut-Marêt, by the Liege Province which transforms the buildings into boarding school for the pupils of the agronomic institute of La Reid. Along decades, the "cradle" has suffers the damage of time.
In 1985, a first restoration occupied a team of workman during two years. One second campaign was carried out by the pupils of the agronomic institute since 1991, this operation was concluded in less than three days.

Photo framed, more contrast and colours adjustment (more yellow and red).
----------------
Courir dans un tunnel vert est une expérience agréable pour ces enfants et un bon moment à capturer afin d’obtenir une image originale de cette charmille.

La charmille du Haut-Marêt, le « berceau » comme on l'appelle communément dans la région de Theux, est la plus longue de Belgique et peut-être d’Europe. Longue de 573 m, elle comprend 4700 plants de charmes (Carpinus betulus), dont 60 à 70% sont centenaires.
Au début du XVIIe siècle, Simon des Marets, acquit en cet endroit 20 bonniers de terre et y fit édifier un ensemble comprenant un château et des dépendances. La charmille fut érigée en 1885 par J. R. Nys, un ancien industriel devenu rentier, et les charmes furent plantés la même année par des sylviculteurs de La Reid. En mai 1991, la charmille est acquise, comme le reste du Haut-Marêt, par la Province de Liège qui transforme les bâtiments en internat pour les élèves de l'institut agronomique de La Reid. Au fil des décennies, le « berceau » a subit les dommages du temps.
En 1985, une première restauration occupa une équipe d'ouvrier pendant deux années. Une seconde campagne a été réalisée par les élèves de l'institut agronomique dès 1991, cette opération fut menée à bien en moins de trois jours.

La Reid

Photo recadrée, contraste+, ajustement des couleurs (jaune+, rouge+).

Tort, COSTANTINO, alainh trouve(nt) cette note utile

Photo Information
Viewed: 1747
Points: 17
Discussions
Additional Photos by Catherine Dijon (CatherineD) Gold Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 446 W: 18 N: 1132] (4864)
View More Pictures
explore TREKEARTH